Depuis quelques jours, lors de vos séances de galipettes, votre partenaire se plaint de brûlures et de démangeaisons au niveau du prépuce... Comme de votre côté, tout se passe bien, vous n'avez pas à vous plaindre d'une quelconque gêne, la probabilité d'une IST (infection sexuellement transmissible) semble exclue. Serait-ce donc une mycose du gland qui, bien que moins fréquente que les mycoses vaginales, existe tout de même bel et bien ?

Quels sont les symptômes de la mycose du gland ?

Le nom savant de la mycose du gland est "candidose" et l'inflammation du gland est nommée "balanite" - ce qui est bon à savoir, car moins gênant à prononcer à voix haute chez le médecin ou au guichet de la pharmacie !

Les douleurs se situent en général sur le gland lui-même, mais plutôt au niveau des plis du prépuce et sur la couronne du gland.

Les symptômes sont des brûlures, des démangeaisons, l'apparition de rougeurs, des douleurs au moment d'uriner ou pendant les ébats.


La bonne nouvelle, c'est qu'une mycose du gland n'est ni transmissible ni contagieuse.

La candidose se développe, car le candida albicans, levure naturellement présente dans notre organisme, notamment dans nos intestins, décide sans crier gare d'attaquer à un autre endroit bien humide, dans un milieu assez acide à son goût et doté de plein de replis où il peut se développer au chaud - d'où le fait que les hommes circoncis sont moins sujets à la mycose du gland que les autres... 

Que faire en cas de mycose du gland ?

Pour traiter une mycose du gland, il faut appliquer une crème antimycosique (ou antifongique) pendant quelques jours. Cette crème est délivrée en pharmacie sans ordonnance.

 

Si jamais votre partenaire ressent de fortes brûlures quand il se tartine, c'est qu'il développe une allergie à un produit présent dans la crème.

Il faut donc aller dare-dare (sans mauvais jeu de mots) en acheter une autre à la pharmacie ! 


Comment éviter la mycose du gland ?

En tout premier lieu, et cela vaut aussi pour les femmes, il existe des gestes simples pour prévenir la mycose génitale.

Au cas où votre partenaire est sujet aux mycoses du gland, et comme la circoncision à l'âge adulte ne le tente bizarrement pas trop, la clé est une bonne hygiène intime.

Il faut choisir un savon pas trop agressif, car le candida albicans prolifère en milieux acides. 

Il faut bien décalotter et rincer le gland, au moment de la douche quotidienne, mais aussi au préalable et à l'issue des galipettes, et éventuellement, en cas d'attaque du candida à chaque miction, pour éviter que l'urine ne stagne dans les replis.


Et pour info et avant que vous n'accusiez votre homme de négliger son hygiène, sachez que la mycose du gland peut être liée à des rapports sexuels trop intenses...

 

(Source : http://www.cosmopolitan.fr/,il-a-une-mycose-du-gland-que-faire,1917425.asp)