Daniel Forestal,  musicien, auteur, compositeur de nombreux succès, dont la très célèbre "Prière de l'Esclave" est décédé cette nuit.

Né un 27 septembre 1933 à Capesterre Belle Eau. Daniel Forestal est le fils unique d’une mère au foyer et d’un père musicien. Une ascendance qui lui a peut-être valu les faveurs d’Euterpe, la muse de la musique. Toujours est-il que Daniel est élevé par ses tantes à Cayenne, une section située juste à la sortie de Capesterre. Son enfance est bercée par les sérénades que lui chantent ses tantes.
Une fois ses études terminées, il intègre l’enseignement, d’abord en tant qu’instituteur, puis ensuite en tant que professeur de lettres et de musiqu,e au collège du Raizet.
C’est qu'entre temps, l’homme s’est sérieusement formé, avec des cours de guitare, de batterie, de trompette et de piano.
Son premier titre, enregistré chez Emeraude, remonte à 1956. « Missié Betsy », est une chronique du passage chez nous du dévastateur cyclone Betsy a l'image de l'ensemble de son œuvre, qui  témoigne de la vie créole des années 60, avec ses joies et ses peines, mais tellement savoureuse. En 1958, Il  connait la renommée avec l’incontournable « Prière de l’Esclave ».

Une carrière émaillée de nombreux prix.

La suite de sa carrière rime avec une multitude de succès et de prix, en Guadeloupe ou encore en Martinique.
Chevalier de l’ordre des arts et des lettres, Médaillé d’or des musiciens Guadeloupéens, Daniel Forestal n'était pas qu'un chantre de la tradition, il n'hésitait pas à se frotter à des défis musicaux généralement prisés par les plus jeunes.

Daniel Forestal nous a quittés ce dimanche 23 octobre 2016, à l’âge de 83 ans.

(Source : http://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/daniel-forestal-nous-quittes-409201.html)

0
0
0
s2sdefault