Le taux d’incidence en Guadeloupe reste au-dessus du seuil de vigilance mais la situation reste stable.

Pour la semaine du 21 au 27 décembre 2020 (semaine 52), le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire est de 53 ( source SI-DEP ARS) (contre 39 en semaine 51). A cela s’ajoute 12 cas positifs de personnes résidentes en Guadeloupe mais testées hors du département. Ces résidents guadeloupéens (adresse en Guadeloupe) du fait de la détection de leur positivité hors du territoire n’ont pu rejoindre la Guadeloupe. En prenant en compte les données consolidées, cela porte à 8 660 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR et antigéniques pour des résidents guadeloupéens.

L’outil SIDEP recense l’ensemble des tests réalisés pour les personnes prélevées en Guadeloupe dont une partie des résidents guadeloupéens, ainsi cela conduit dans SI-DEP à 72 tests positifs dont 34 révélés par tests antigéniques.

En semaine 52, et en tenant compte des nouvelles définitions de Santé Publique France 2352 tests supplémentaires pour des résidents guadeloupéens versus 3031 la semaine dernière, ont été enregistrés grâce aux campagnes en commune, aux laboratoires et aux hôpitaux, avec un nombre total de 100 771 analyses réalisées depuis le début de l’épidémie. L’ARS dénombre 735 tests antigéniques de résidents guadeloupéens en semaine 52 contre 745 la semaine passée.

La Guadeloupe a enregistré 1 seul nouveau cluster.

Une vigilance est toujours demandée aux ambulanciers et autres transporteurs des personnes malades et/ou immunodéprimées. Elles doivent être transportées seules. Le port du masque est obligatoire et les mesures d’hygiène doivent être respectées par tous.

Le nombre de personnes admises à l’hôpital se stabilise ; le nombre de cas graves est toujours lié à des patients fragiles présentant des comorbidités. Au dimanche 27 décembre, il y avait 3 personnes COVID + hospitalisées dans le service de réanimation du CHUG dont une entrée et 4 retours à domicile au total pour la semaine 52. 12 patients étaient hospitalisés dans les services de médecine au CH de Capesterre Belle Eau, au CHUG, au CMS, au CH Louis Daniel Beauperthuy, au CH Maurice Selbonne ; et 30 autres en SSR.

Aucun décès n’est à déplorer dans les établissements de santé en cette semaine 52.

Les personnes fragiles, de tout âge, souvent porteuses de maladies chroniques, doivent continuer à se protéger impérativement grâce aux gestes barrières mais aussi en refusant les contacts physiques (embrassades, accolades...). En cas de symptômes, ces personnes sont invitées à contacter leur médecin traitant dès les premiers signaux. N’attendez pas d’avoir des signes graves !

L’ARS suit avec vigilance les indicateurs mis en place depuis la surveillance du dé-confinement. Il est important de noter que le suivi des indicateurs est perturbé par des échanges de flux de personnes sur tous les territoires. Pour la période des fêtes un suivi à la fois des lieux de résidence et des lieux de prélèvement sera fait afin de pouvoir interpréter au mieux les données.

Le taux d’incidence qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 sur 100 000 habitants sur une période d’une semaine. Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 10/100 000 habitants et un seuil d’alerte à 50/100 000 habitants. Si on considère l’ensemble des résidents en Guadeloupe entrés dans SI-DEP le taux d’incidence est en dessous du seuil d’alerte et reste au-dessus du seuil de vigilance, avec un taux de 17,51 cas pour 100 000 habitants, versus 19/100 000 habitants en semaine 51.Si on considère uniquement les personnes testées sur le territoire, le taux d’incidence est de 14,06 / 100 000 encore au-dessus du seuil de vigilance (Source SIDEP ARS).

– Le taux de positivité qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 / nombre de tests réalisés sur une semaine. Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 5 % et un seuil d’alerte à 10 %. Avec un taux de positivité de l’ensemble des tests, réalisés pour des résidents en Guadeloupe, égal à 2,81% contre 2,4% la semaine dernière, la Guadeloupe se situe en dessous du seuil de vigilance. Le taux de positivité des tests PCR est de 4,1 % versus 3 % la semaine passée et celui des tests antigéniques de 4,6 % versus 2,8 % la semaine précédente.

-Le facteur de reproduction effectif du virus (R) représente le nombre moyen de personnes qu’une personne infectée peut contaminer. La variation du R dépend du comportement de chacun et chacune d’entre nous. Il n’a pas pu être calculé étant donné le nombre de personnes se déclarant résidentes en Guadeloupe mais dépistées en dehors du territoire. La campagne de dépistage en communes se poursuit. Voici la liste des prochaines communes qui accueilleront la campagne de dépistage itinérante :

- en semaine 53 :
- Le 31 décembre 2020 à VIEUX-HABITANTS parking de la mairie de 7H30 à 11H30
- à venir, en semaine54 :
- Le 04 janvier 2021 aux ABYMES Imm, le 37 - Lot. Dugazon de Bourgogne de 7h30 à 11h30
- Le 07 janvier 2021 à SAINT-FRANCOIS (lieu en cours d’identification avec la commune)
D’autres communes échangent avec la Croix Rouge afin de programmer de nouveaux dépistages.

En cas de suspicion de contamination, avec ou sans symptômes, il est impératif de ne pas se déplacer au cabinet de son médecin. Il faut le joindre préalablement par téléphone, ou en cas d’absence, contacter l’association de garde médicale ADGUPS au 0590 90 13 13.

La plateforme TAP/RIPOSTE COVID-19 toujours à l’écoute au 05 90 99 14 74, a évolué avec une nouvelle cellule, afin de répondre au mieux à la stratégie nationale reposant sur trois piliers « Tester Alerter    Protéger (TAP) ».

A l’occasion des fêtes de fin d’année, des dispositions spécifiques sont opérationnelles depuis samedi 19 décembre :
- Renforcement de l’équipe en place à l’aéroport pour les opérations de contrôle quotidien systématique à l’arrivée des vols et également au port (deux fois par semaine). Au total, 10 à 12 personnes sont mobilisées (ARS, Croix Rouge Française, SDIS).
- Diffusion de documents d’information, d’aides aux bonnes pratiques pour les fêtes de fin d’année remis aux passagers à l’arrivée et dans les hôtels.
- Recommandation par l’ARS aux voyageurs de réaliser un deuxième test à J+7 en Guadeloupe, en plus de celui fait pour l’embarquement.
- Mobilisation de TAP-Riposte par la mise en place d’équipes mobiles quand cela est nécessaire

Ne laissons pas une nouvelle vague de l’épidémie se développer sur notre territoire! Continuons à respecter les gestes barrières, surtout avec nos proches venus nous visiter depuis l’hexagone où le virus circule encore très activement ! La Guadeloupe reste pour ces raisons en situation de vulnérabilité élevée. Pour les fêtes du 31 décembre, pensez à respecter les consignes de regroupements familiaux ou amicaux avec un maximum de 6 personnes à table (âgées de plus de 11 ans) et à ne pas abuser de l’alcool pour maintenir votre vigilance afin de respecter les gestes barrières !

Continuons aussi à nous protéger de la COVID-19 et de la Dengue !

0
0
0
s2sdefault